Historique

1936 – 2016 : la Maîtrise a 80 ans 

Après des siècles de rayonnement à Toulouse, accompagnée de nombreux maîtres et compositeurs tels qu’André Campra, Jean Gilles, Charles Levens, Bernard Aymable Dupuy, Aloys et Aymé Kunc, la Maîtrise de la Cathédrale Saint-Étienne de Toulouse a été refondée en 1936 par l'abbé Georges Rey, avec une quinzaine d'enfants.

Sous son impulsion, la réputation de la Maîtrise s'est rapidement établie sur la région, puis en France et à l'étranger.

 En quelques années ce chœur exclusivement composé de garçons a pris successivement les noms de  « Maîtrise de la cathédrale Saint-Étienne , puis « Manécanterie des Petits Clercs de Saint-Étienne », puis « Manécanterie des Petits Chanteurs de Saint-Étienne ». En septembre 1940, il pris le nom de « Manécanterie des Petits Chanteurs à la Croix Potencée », appellation qu'il conservera jusqu'en 2009.

 A sa création, la Maîtrise animait chaque dimanche la messe à 10h, puis les vêpres à 15h et les complies à 17h30, animation entrecoupée de jeux avec les enfants du patronage de la cour Saint-Anne et de courtes apparitions au cinéma tout proche. En semaine les jeunes se retrouvaient chaque jour pour une répétition d'une heure après le travail du soir.

Pendant la 2ème guerre mondiale un évènement marqua pour longtemps la manécanterie toulousaine et fut le départ d'une grande amitié entre l’abbé Rey et Mgr Maillet : en effet dès 1940, la Maîtrise accueillie quelques mois les Petits Chanteurs à la Croix de Bois au château des Pères Jésuites à Balma. Des longues discussions issues de cette période d'échanges entre les 2 chœurs a muri l'idée d'une fédération française des petits chanteurs qui fut très vite créée dès 1945. C'est aussi à cette époque que le blason des Petits Chanteurs à la Croix Potencée pris l'apparence du blason de leur « cousins » parisiens, à la forme de la croix près.

En 1944, la Maîtrise a du se déplacer provisoirement au château de Fargia près de Mérenvielle.

 Après-guerre, la Maîtrise se développa rapidement et compta plus de 120 garçons dans les années 50-60. C'est aussi à ce moment que se développèrent les premières grandes tournées de plusieurs semaines en France, puis à l’étranger, en commençant par la Belgique. La Maîtrise a ainsi parcouru la Belgique (dernièrement en 2014), la Suisse (dernièrement en 2008), l’Italie (dernièrement en 2010), les Pays-Bas, l’Espagne (dernièrement en 2006), l’Allemagne (dernièrement en 2011), la Jordanie et Israël (1965), l’Angleterre, les Antilles (1984), le Canada (1985 & 1992), les Etats-Unis (1985), la Pologne et la Yougoslavie (1988), le Portugal (dernièrement en 2015), le Liban (1998), la Tchéquie (2000) et l’Ukraine (2001).

 En 1949, un ancien Petit Chanteur de Montserrat, Guix Busquet, premier prix du conservatoire de Barcelone, vient pour seconder l’abbé Georges Rey dans la formation musicale des enfants. Encore présent jusqu’à la fin des années 60, ce dernier créa et dirigea aussi les Petits Chanteurs du Languedoc, manécanterie qui existera à Toulouse jusqu’au début des années 90.

 En 1970, suite à une hospitalisation, l'abbé Georges Rey laissa sa place de chef de chœur de la Maîtrise à Denis Dupays  (1976-1979). Depuis se sont succédés à sa direction :

  • – Denis Plancade (1979-1980)
  • – Michel Rivière des Borderies (1980-1987)
  • – Yves Lequin (1987-1989)
  • – François Terrieux (1989-1990)
  • – David Godfroid (1990-1999)
  • – Wilfried Busaal (1999-2003)
  • – Victoria Digon (2004-2007)
  • – Peggy Pehau (2007-2009)
  • – Luciano Bibiloni (2009-2013)
  • – Tobias Sebastian Dreher (2013-2014)
  • – Laetitia Toulouse (2014- …)

 Aujourd’hui encore, la Maîtrise poursuit sa mission d’éducation, de formation au chant choral et de diffusion d’œuvres musicales auprès d’un large public.

LeGallEn 2009, Mgr Robert Le Gall, archevêque de Toulouse, a officiellement missionné l'association en tant que Maîtrise de la cathédrale Saint-Etienne. A cette occasion, elle a repris l'appellation portée à sa création.  

Elle est maintenant composée du chœur historique de garçons, auquel se sont ajoutées successivement en 2009 et 2010 une maîtrise de filles et une pré-maîtrise. Chaque groupe accueille entre 15 et 35 jeunes pour une formation hebdomadaire autour du chant choral.

En 80 ans d'existence la Maîtrise a vécu de multiples évènements, dont on ne peut citer ici que quelques-unes des pages marquantes :

  • Nombreuses réceptions à Rome par les papes successifs, la première fois en 1948 avec Pie XII à Castelgondolfo,
  • En 1953, la Maîtrise est en mission officielle à Berlin pour 8 jours de concerts dont certains dans les camps de prisonniers en Allemagne,
  • En 1971, la Maîtrise participe à un concert à l’Olympia et à l’enregistrement d’un disque pour l’Unicef,
  • La même année on la retrouve à l’Olympia avec Tino Rossi,1971 Michel R des Borderies avec Tino Rossi
  • En 1982, les petits chanteurs sont reçus par la reine Margrethe II et le prince Henrik, souverains du Danemark,
  • En 1988 ils chantent au pied du mur de Berlin, un an avant sa chute,
  • Ils participent à divers Opéra au Théâtre du Capitole dans les années 1980-1990,
  • En 1996, ils participent à l'enregistrement d’un CD du ténor Roberto Alagna,
  • Après plusieurs enregistrements gravés sur des disques vinyle, la Maîtrise lance son 1er CD en juin 1996, parrainé par Claude Nougaro,
  • Le 27 avril 1999, elle accompagne Pierre Bachelet pour la chanson « Vingt ans » lors de l’inauguration du Zénith à Toulouse,
  • En 2001, les petits chanteurs animent la messe en mémoire des victimes d'AZF et participent à la soirée spéciale « Solidarité Toulouse » sur France 2 depuis la Halle aux Grains,
  • En 2004, ils participent au concert d’adieu de Michel Plasson au Zénith, ils chantent lors des derniers hommages à Claude Nougaro dans la basilique Saint-Sernin, puis donnent une aubade au Capitole pour la reine Elisabeth II d’Angleterre en visite à Toulouse,
  • En 2006, la Maîtrise est reçue à l’ambassade de France à Madrid
  • Pendant sa longue vie, des jeunes ont été régulièrement invités comme soliste, à l'image de l'un d'eux en 2008 pour une série de concerts au Japon,
  • En 2012, la Maîtrise donne le Messie de Haendel à la cathédrale Saint-Etienne, avec 4 chœurs invités,
  • En avril 2013, les petits chanteurs sont sollicités à Moissac pour l'inauguration de l'esplanade des Justes.

Newsflash

Aucun événement n'a été trouvé

Aucun événement n'a été trouvé

Tu aimes chanter ?

Newsletter

Pour recevoir notre bulletin d'informations, inscrivez vous.

Appel aux dons

La maitrise a besoin de votre soutien.

Adressez vos dons à :

Association PCCP – 21 rue Valade – 31000 Toulouse